This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now

Mission accomplie Korrigans

15 Jul 2014

,

D.O.

Mission accomplie Korrigans!

 

Le séjour de Chloé Liminier à Québec est maintenant terminé. Mais cette aventure ne fait que commencer. Il en découlera beaucoup de choses dans l’avenir autant pour Chloé que pour les Korrigans.

 

L’organisation a fait un travail admirable pour rendre ce projet à terme. Pour dresser une muraille, il faut que toutes les pierres soient bien en place; Quelles soient grande ou petite. L’expérience, nous apprend qu’un simple caillou manquant conduira à l’effritement de la muraille. Tout le monde a bien travaillé. Ce qui a contribué au succès de cette opération.

 

Pour que ça fonctionne bien, il fallait surtout avoir la bonne joueuse pour cadrer parfaitement dans ce type d’aventure. Il ne s’agissait pas simplement d’amener une joueuse de France jouer en Amérique. Ça, tout le monde peut le faire. Par respect pour nos hôtes et hôtesses, il fallait une joueuse en mesure de livrer la marchandise. Une joueuse capable de s’intégrer facilement, avec une grande force de caractère et une attitude exemplaire. Et bien sûr, il fallait s’assurer que ladite joueuse ait le niveau pour ne pas devenir une épine dans le pied de l’équipe qui la recevait. Chloé avait tout ce qu’il fallait. Elle a pu montrer son talent, et faire sa place dans l’équipe des Blue Sox, telle la pionnière qu’elle est. En aucun temps, Chloé a joué les divas, ou s’est conduite comme une joueuse à part qui marquait l’histoire. Pour elle, l’important, c’était d’être une Blue Sox, de jouer au baseball, d’apprendre et de s’émerveiller en vivant son rêve. Aimer le baseball, est une chose, en être une passionnée en est une autre. Chloé se nourrit de son sport. Le baseball lui permet de s’épanouir comme jeune fille.

 

Sur le terrain, la jeune Korrigans, a bien performé. Elle a fait fit de la pression pour retirer sur trois prises le tout premier frappeur qu’elle a affronté. Le même soir, elle obtenait une assistance en défensive au champ droit, en plus de frapper un simple et d’inscrire un point. À son deuxième match, elle produisait le point de la victoire. Il a quand même été possible de constater que le manque de match en France, est un obstacle à son plein développement.

 

Pour que cette belle aventure se réalise, il a aussi fallu l’aide et le soutien de plusieurs intervenants à Québec. Nous tenons à remercier, monsieur Clermont Caouette, président de Baseball Québec, région de Québec, qui s’est même déplacé pour venir voir jouer Chloé. Un homme pourtant fort occupé par les temps qui courent avec les opérations baseball à la grandeur de la ville. Un grand merci également, à monsieur Yves Perreault, responsable du programme féminin de la région de Québec. Un homme sympathique qui a su allier les responsabilités de ses deux équipes envers la LBCRQ et l’intégration de Chloé. On a dû le bombarder de courriels pour lui démontrer notre sérieux, obtenir des informations ou lui en donner. La communication était un élément important. C’est lui qui a eu à écoper de nos interventions. On lui promet que ça sera moins pire la prochaine fois, maintenant qu’on se connaît mieux.

 

Nous remercions également, les Capitales de Québec pour leur accueil remarquable et avoir permis à Chloé de s’entrainer avec l’équipe. René Leveret membre de l’Équipe de France en raison de ses origines de l’ile St-Martin a été chaleureux avec notre joueuse, tout comme le lanceur Kirk Clark qui a fait passer un moment inoubliable à Chloé en lui prodiguant de précieux conseils. Bien entendu, le gérant Patrick Scalabrini pour avoir accepté la présence de Chloé. Miles Wolff, Yunelski Gouriel, Eddy Lantigua et son fils ainsi que toutes les personnes qui ont accepté de passer un moment pour le grand plaisir de notre jeune joueuse.

 

On remercie aussi les Diamants de Québec de la LBJÉQ qui ont aussi été fort accueillant envers Chloé. Le coach Martin Levesque du Phenix pour son soutien dans une situation délicate, et le Phénix pour avoir contribué lors d’une séance d’entrainement productive.

 

Bien entendu, les coachs des Blue Sox, Gerald et Alexandre Laprise, Clermont et Philippe Boutin ainsi que Josée Martel pour tout ce qu’une jeune joueuse peut espérer de mieux. Le respect démontré par ces gens pour les racines de Chloé envers son équipe qu’ils n’ont pas hésité d’afficher à la vue de tous. Merci aux joueuses pour leurs encouragements et leur amitié offert avec de tant de spontanéité. Une amitié qui traversera le temps et l’océan.

 

On se revoit bientôt. On se remet au travail pour la suite.

 

Encore merci tout le monde, et chapeau Chloé! 

Please reload