This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now

Chloé Liminier entre dans la légende

4 Jul 2014

,

D.O.

 

C’est maintenant fait. Chloé Liminier est devenue hier soir au parc Ste-Geneviève de Ste-Foy, Québec, la première joueuse française à jouer un match officiel d’une ligue officielle en Amérique. C’est par la grande porte que la joueuse des Korrigans de Vitré a fait son entrée dans l’histoire dans un revers de 13-10 des Blue Sox féminins de Québec, aux mains des Condors de Charlesbourg.

 

Soirée de rêve pour une légende

 

Il y avait de l’électricité dans l’air avant le match. Ça se sentait dans le dugout des Blue Sox. Toutes les coéquipières de Chloé arboraient fièrement le badge des K’s sur leur chandail en signe de soutien à Chloé. Les coachs portaient inhabituellement une casquette verte aux  couleurs du club vitréen. Puis, le coach a accroché la casquette porte-bonheur des Korrigans au dugout en signe d’amitié et pour signifier que le club de Chloé était présent avec elle et les Sox. Une initiative de l’équipe qui a décidé de dédier ce match à notre jeune joueuse.

 

Le coach Philippe Boutin en était également à son premier match comme gérant, en remplacement de Gerald Laprise. Il avait décidé que Chloé lancerait une manche ce soir, pour s’assurer en cas de pluie samedi d’une présence au monticule pour la Korrigans avant qu’elle ne reparte.

 

Chloé Liminier a débuté le match au deuxième but sans trop de problème, malgré deux erreurs défensives qui n’ont pas fait de dommages. En deuxième manche elle a obtenu sa première présence au bâton. Un solide roulant pour un retrait. Ce retrait marquait officiellement la première présence à la plaque d’une joueuse française au Québec. À son retour au banc, le coach Clermont Boutin, père du gérant, lui a demandé si maintenant la pression était tombée. Chloé répliqua avec un oui bien senti et un grand sourire.

 

C’est en troisième qu’elle a pris place sur le monticule après avoir reçu les mots du D.G. des Korrigans, Denis Ouellet, présent dans l’abri des Blue Sox. La pression était forte, très forte. Une équipe de frappeurs redoutables, dont un à sorti une balle à plus de 340 pieds du marbre. Des gars, des gars qu’elle ne connaît pas. La receveuse est bien prête, l’officielle indique à Chloé de prendre place pour le premier tir. Une balle. Un clin d’œil plus tard le second tir est une prise. Voilà pour l’histoire. Le reste, elle le gravera dans la légende en figeant le frappeur sur des prises! C’est ainsi que Chloé Liminier répond à la pression! Et votre humble serviteur, affiche un grand sourire à ceux qui le regardent complètement jetés par terre parce ce qu’ils viennent de voir. Son attitude sur le monticule, était quelque chose à ne pas manquer. La fumée lui sortait par le nez. Le feu dans le regard devant des monstres! Et, nous ne caricaturons pas. Un d’eux faisait 6 pieds 2 pouces. Après quelques coups sûrs, où la balle avait des yeux, un but sur balles, deux points et un retrait à l’avant-champ, Chloé mis un terme à cette manche, elle-même en allant cueillir comme un fruit mûr, la balle hors-ligne entre le marbre et le premier. Merci et bonsoir. Les deux coureurs resteront là où ils sont en position de marquer. Chloé avait apporté avec elle sa réserve de prises. Elle a attaqué le marbre et les frappeurs tout au long de sa présence au monticule.

 

À sa seconde présence au bâton, comme si ce n’était pas assez, Chloé Liminier ajouta à son plaisir, et s’inscrira à nouveau dans l’histoire avec un simple à l’avant champ. Elle viendra marquer plus tard.

 

Après deux manches sans histoire au troisième où elle a tout de même été alerte, et a effectué les bons déplacements, elle s’est retrouvé au champ droit pour terminer le match. Et oui, elle marqua l’histoire encore une fois avec une assistance sur un retrait au troisième!  À son dernier tour au bâton, elle a fendu l’air pour être retirée sur trois prises.   

 

 Au final

 

Au bâton Chloé Liminier termine le match 1 en 3 avec 1 point marqué.

Défensivement avec 2 erreurs au deuxième but et une assistance au champ droit (3B)

Au monticule. 1.0, 2 pts, 4cs, 1bb, 1K.  

 

Une soirée magique pour Chloé! Elle a toutes les raisons d’être fière d’elle. Elle était radieuse, souriante, heureuse. Elle a fait preuve de beaucoup de caractère. Chloé s’est amusée et a pris du plaisir comme jamais avec ses coéquipières, avec son sport et en n’oubliant pas les gens qu’elle aime. Elle a serré sa maman, Patricia Liminier après le match et elle a confié avoir eu une pensée pour son papa, Frederic Liminier lorsqu’elle était sur le monticule.

 

Dans l’avenir, quand on dira « non » à Chloé, quand on lui dira qu’elle ne peut pas, qu’elle n’a pas le « niveau » ou que c’est « une fille », elle n’aura qu’à répondre qu’elle n’entend rien, qu’elle a le son des Blue Sox de Québec, l’encourageant dans les oreilles qui se mélange au bruit de son coup sûr et de son K en Amérique…

 

Oui, c’est toi qui a gagné Chloé!

 

Et l’histoire continue…

 

Merci

 

En terminant, Nous remercions chaleureusement, les joueuses et entraineurs des Blue Sox féminins de Québec, le Président du programme féminin, Yves Perreault ainsi que le Président de Baseball Québec Région de Québec, Clermont Caouette, les officiels du match de ce soir, pour l’humanité, le sens du baseball et leurs soutiens à Chloé. (NDLR : Les officiels ont remis, symboliquement au D.G. les balles du match de ce soir. Un geste apprécié.)  

 

 

 

 

Please reload